Enceinte, et si vous essayiez le shiatsu ?

Enceinte, et si vous essayiez le shiatsu ?

Pour le Dr Gilles Habart, gynécologue et responsable du Pôle mère-enfant du Centre hospitalier de Pithiviers, il s’agirait plutôt de « psychoprophylaxie« , une manière de se préparer psychologiquement aux réactions indésirables qui peuvent contrarier le bon fonctionnement de l’organisme. Ce n’est en aucun cas une thérapie, donc, mais le shiatsu reste totalement bénéfique pour les futures mamans.

Certaines maternités, comme celle du CH de Pithiviers, en font d’ailleurs profiter leurs patientes. Dès le 5ème mois de grossesse, les femmes enceintes peuvent être reçues en séance individuelle, à raison de deux séances avant l’accouchement et d’une après.  » C’est une bonne manière de les prendre en charge dans le cadre de la maternité, elles peuvent se préparer à l’accouchement, se familiariser avec nos locaux…« , poursuit le gynécologue, qui ne voit aucune contre-indication médicale. Aucune contre-indication pour Aurélie non plus, qui apprécie d’autant plus son rôle de jeune maman que son petit Gabin est un enfant très calme.  » Je ne sais pas si cela vient du shiatsu, mais c’est un nourrisson très facile à vivre, il ne pleure quasiment pas« . Et rien que pour ça, cela vaut le coup d’essayer !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>